Malgré le renoncement d’Alain Juppé, François Fillon est empêtré dans la tourmente

francois-fillon-sera-present-au-comite-politique-des-republicains-ce-soir-a-18h-photo-afp-1488780457.jpg

Récemment proposé par le clan sarkozyste pour remplacer François Fillon, Alain Juppé renonce définitivement à se présenter à la présidentielle. Dans une allocution prononcée hier il déclare : « Je confirme une bonne fois pour toutes que je ne serai pas candidat ».    Continuer à lire … « Malgré le renoncement d’Alain Juppé, François Fillon est empêtré dans la tourmente »

Le système tente de remettre en selle le repris de justice Juppé

ob_9b261e_alain-juppe-en-delinquant

Alain Juppé, alors candidat archi favori des médias, avait été largement battu par François Fillon au second tour des primaires des Républicains en novembre dernier. Alors condamné à une retraite forcée à 71 ans, celui que certains nomment « Ali Juppé » avait annoncé soutenir le vainqueur de la primaire. Continuer à lire … « Le système tente de remettre en selle le repris de justice Juppé »

Fillon abandonné par les partisans de Juppé

rats

Petit à petit la droite s’effrite, les Républicains se déchirent entre eux. L’alliance de la primaire a fait long feu. Ce sont principalement les proches d’Alain Juppé qui se retirent mais pas seulement. On compte aussi Bruno Le Maire que les bruits de couloirs mettaient déjà au prestigieux ministère des affaires étrangères, mais également des sarkozystes comme Catherine Vautrin vice-présidente de l’assemblée nationale.  Continuer à lire … « Fillon abandonné par les partisans de Juppé »

Primaires des Républicains : large victoire de François Fillon

fillonprimaire

François Fillon a remporté largement les primaires des Républicains. Il a battu Alain Juppé avec près de 67% des voix. Une victoire sans concession donc pour l’ancien premier ministre Nicolas Sarkozy, légitimée par une large participation. En effet, le nombre d’électeurs pour ce deuxième tour a été supérieur à celui du premier tour, ayant déplacé déjà 4,3 millions de votants. Continuer à lire … « Primaires des Républicains : large victoire de François Fillon »

Primaires de la droite et du centre : des nouvelles du front

fillon-juppe

Après le Brexit et l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, nouvelle déculottée majuscule pour les instituts de sondages. François Fillon a déjoué tous les pronostics en arrivant largement en tête du premier tour de ces primaires avec 44 % des voix. Le nombre de votants, 4,2 millions, a été présenté par les médias comme un succès pour les organisateurs. Oui, si l’on considère que cette « primaire » était une « première » pour le camp républicain. Non, si l’on rapporte cette participation au corps électoral français, 44,6 millions d’inscrits. Moins de 9,5% de participation absolue, pas de quoi crier au raz-de-marée… Continuer à lire … « Primaires de la droite et du centre : des nouvelles du front »

Primaire : la droite contre le centre

juppe-fillon

Après le débat, quelles impressions ? 

Un Fillon tranquille, fin, malin faisait face à un Juppé, connaisseur, technocrate, écumant. Débat impitoyable, ils l’ont tous deux dit, celui qui gagnera les élections de la primaire aura de grandes chances pour les présidentielles. Débat où il semble que Fillon prenne vite l’avantage, en attaquant finement les antécédents judiciaires de Juppé, afin de le mettre mal à l’aise et de le pousser dans ses retranchements.

Juppé ne fut-il pas la hauteur ? 
Continuer à lire … « Primaire : la droite contre le centre »

Primaires de la droite et du centre : ce qui distingue Fillon et Juppé

fillon-juppe

A trois jours du deuxième tour des primaires de la droite, chacun s’interroge sur ce qui sépare vraiment Messieurs Fillon et Juppé…

En effet, les deux prétendants à l’investiture du parti Les Républicains pour les présidentielles ne se démarquent qu’à la marge au plan économique. François Fillon affiche un libéralisme plus avancé que son rival Alain Juppé, qui, sur ce sujet comme sur les autres, ne se distingue guère par son courage politique. Continuer à lire … « Primaires de la droite et du centre : ce qui distingue Fillon et Juppé »