Primaires de la droite et du centre : des nouvelles du front

fillon-juppe

Après le Brexit et l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, nouvelle déculottée majuscule pour les instituts de sondages. François Fillon a déjoué tous les pronostics en arrivant largement en tête du premier tour de ces primaires avec 44 % des voix. Le nombre de votants, 4,2 millions, a été présenté par les médias comme un succès pour les organisateurs. Oui, si l’on considère que cette « primaire » était une « première » pour le camp républicain. Non, si l’on rapporte cette participation au corps électoral français, 44,6 millions d’inscrits. Moins de 9,5% de participation absolue, pas de quoi crier au raz-de-marée…resultats primaire.jpg

Avec 28 % des voix, Alain Juppé, pourtant grand favori du système et de ses bras armés que sont les instituts de sondage et les médias de propagande, est arrivé loin derrière Fillon.

Quant à Sarkozy, avec 20%, on ne peut que lui souhaiter une retraite heureuse dans sa propriété du Cap Nègre. Retraite agrémentée de quelques juteuses conférences au Qatar et dans le vaste monde ?

Signalons ce papier taquin de Charles Consigny dans Le Point : « Alors voilà, tu as aussi fait de belles erreurs, nombreuses et lourdes, ironise le chroniqueur, la Libye, la comparaison des migrants à une fuite d’eau, 500 milliards de dettes supplémentaires qui n’étaient pas toutes liées à la crise, etc. Tout le monde t’a lâché, et je vais te confier que moi aussi, je t’ai lâché ». On n’est décidément jamais trahi que par les siens…

Autre chiffre à méditer : 630 000 sympathisants de gauche, soit 15% des votants, auraient fait le déplacement. Selon un sondage Elabe pour BFMTV…

sondage-elabe-vote-primaire-gauche

Si on peut encore faire confiance aux sondages… Désormais, les sondeurs arrivent à être crédibles quand ils prédisent… ce qui s’est passé.

But de ces infiltrés de gauche : il s’agissait de faire barrage à Nicolas Sarkozy en votant massivement pour leur candidat naturel, Alain Juppé. Mission accomplie. Leur hantise était en effet d’avoir à choisir, au second tour de la présidentielle, entre un Nicolas Sarkozy et une Marine Le Pen. La perspective d’un duel Fillon/Le Pen étant présenté par la grosse presse comme l’affrontement entre deux avatars de satan, nul doute que les socialo-écolo-mélenchonistes seront nombreux à participer dimanche au second tour de la primaire de la droite molle.

Les électeurs du Front national ne devraient pas être de reste.

Représentant 8% au premier tour (estimation des sondeurs…), soit plus de 330 000 votants, ils devraient également apporter massivement leurs voix à Alain Juppé, demain, pour ce second tour.

Juppé, avec ses multiples casseroles sonnantes et trébuchantes, serait un adversaire en or pour Marine Le Pen… 

Rappelons ainsi qu’après avoir, sans aucun mandat de l’ONU, mené en Libye une intervention catastrophique qui a installé les islamistes sur le flanc sud de l’Europe, Juppé a souhaité poursuivre la même aventure criminelle en Syrie contre le gouvernement légal de Bachar, afin d’installer au pouvoir l’ensemble des sous-produits de Daesh dans la région.

Cette politique est clairement celle des Frères musulmans, une organisation salafiste qui milite pour le rétablissement du califat mondial, et avec laquelle « Ali » Juppé a noué de longue date de nombreux et cordiaux contacts au travers de l’imam Tarek Oubrou, membre de l’UOIF, la branche française de la confrérie, le décorant même de la Légion d’honneur.

oubrou

Juppé s’est fortement impliqué dans la construction de la Grande mosquée de Bordeaux, au mépris de la loi de 1905.

Des actions citoyennes de riverains, entre autres celles de l’Union de Défense des Citoyens et Contribuables, ont contraint le maire de Bordeaux à faire machine arrière. Pour le dossier complet concernant notre ami « Ali », on pourra consulter le site de l’association « Riposte Laïque » présidé par Pierre Cassen. Association dont M. Juppé a fait une promotion bien involontaire lors de son face-à-face avec François Fillon jeudi dernier, ainsi que le site de l’association « Observatoire de l’islamisation ».

En comparaison des liens de M. Juppé avec l’islam radical, les multiples casseroles judiciaires du « meilleur d’entre nous » (affaire de l’appartement de son fils, affaire des emplois fictifs à la mairie de Paris) ne sont que roupies de sansonnet. A ceci près que, dans toute démocratie digne de ce nom, ces condamnations auraient dû invalider la candidature de l’intéressé à la magistrature suprême.

Dans les hautes sphères du Front national, on reconnaît que François Fillon serait pour Marine Le Pen un adversaire moins facile.

Avec ses allures d’éternel premier communiant, sa communication est de nature à tromper nombre d’électeurs de la droite de conviction, comme ils l’ont été en 2007 par Nicolas Sarkozy.

Mercredi, devant l’association des journalistes parlementaires, Marion Maréchal-Le Pen a dénoncé « l’escroquerie Fillon »

Elle a rappelé que ledit Fillon a été le docile premier ministre de Sarkozy pendant tout le quinquennat de ce dernier, et qu’il partage donc le bilan calamiteux de son ancien patron en matière d’immigration (+200 000 immigrés légaux par an), d’islamisation, d’insécurité, de chômage et d’endettement.

Le Conseil français du culte musulman, le rapprochement avec l’Arabie saoudite et le Qatar, grands pourvoyeurs de djihad planétaire, c’est Fillon, Sarkozy « régnant ».

La suppression en cinq ans de quelque 12 500 postes dans la police et la gendarmerie, la « discrimination positive », la suppression de la « double peine », c’est encore Fillon, Sarkozy « régnant ».

Le traité de Lisbonne qui a foulé au pied le référendum de 2005, par lequel les Français ont dit non à la dictature bruxelloise, c’est toujours Fillon, Sarkozy « régnant ». S’il a appelé à voter non au traité de Maastricht, Fillon affirme maintenant regretter son choix

Sur le plan « sociétal », la compromission de Fillon avec l’oligarchie est tout aussi claire.

Le « catholique » Fillon a rejeté l’inscription des racines chrétiennes de la France dans la constitution. Le « catholique » Fillon a fait partie de ces 27 députés républicains qui ont voté en faveur de la reconnaissance de l’avortement comme « droit fondamental ». Le « catholique » Fillon affirme qu’il n’a pas l’intention d’abroger la loi Taubira. Le « Catholique » Fillon a cautionné la circulaire sur la théorie du genre à l’école, de son ministre de l’éducation de l’époque, Luc Châtel. Pour Marion Maréchal Le Pen, « Fillon est l’un des acteurs de la décomposition française. »

En matière de politique étrangère, Fillon endosse, en tant que Premier ministre de l’époque, la coresponsabilité de la folle aventure libyenne.

En septembre dernier, Fillon affirmait par ailleurs être « proche des positions d’Hillary Clinton », dont les intentions va-t-en-guerre à l’encontre de la Russie étaient pourtant clairement affirmées.

Dans une tribune publiée le 22 novembre dernier sur le site RussEurope, Jacques Sapir met en évidence les contradictions du candidat Fillon, cette fois-ci en matière économique.

« Ce n’est pas la thérapie de choc que nous promet François Fillon, ironise l’économiste, mais le choc sans thérapie. Les conséquences en seront une nouvelle poussée du chômage, une nouvelle montée de la précarité ».

« Il a certes une excuse, observe M. Sapir, notre pays se trouve piégé par [l’euro], qui ne nous laisse aucun degré de liberté (…) Le renforcement de la « gouvernance » de la zone Euro n’aboutira qu’à serrer un peu plus le corset qui étouffe déjà la France. François Fillon aime bien prendre la pose, continue Jacques Sapir, assumer des postures gaulliennes, mais – au final – il se révèle tout à fait soumis à la commission européenne et à son idéologie supranationale, que de Gaulle aurait honnie. Il y a là une véritable trahison ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s