Malgré le renoncement d’Alain Juppé, François Fillon est empêtré dans la tourmente

francois-fillon-sera-present-au-comite-politique-des-republicains-ce-soir-a-18h-photo-afp-1488780457.jpg

Récemment proposé par le clan sarkozyste pour remplacer François Fillon, Alain Juppé renonce définitivement à se présenter à la présidentielle. Dans une allocution prononcée hier il déclare : « Je confirme une bonne fois pour toutes que je ne serai pas candidat ».   

A travers un éclair de lucidité dont il nous a trop souvent privés, le maire de Bordeaux explique : « J’entends l’appel à un renouvellement que je n’incarne pas ». Il poursuit : « L’exigence de moralité est également importante, je ne l’incarne pas non plus ». Décidément, en politique, la sincérité employée est inversement proportionnelle aux gains espérés !

Définitivement débarrassé des vieux chevaux de retour, François Fillon va donc pouvoir s’imposer comme candidat incontesté !          

La situation n’est pas aussi claire. En effet, peu avant l’allocution d’Alain Juppé, le nouvel employé d’Accor Hotels, j’ai nommé Nicolas Sarkozy, a proposé une rencontre entre les trois hommes. Dans son communiqué, l’ancien chef de l’Etat avance la nécessité de « trouver une voie de sortie digne et crédible à une situation qui ne peut plus durer » et qui, poursuit-il, « fera le lit de l’extrême droite ».

Initialement prévue pour aujourd’hui, cette rencontre pourrait avoir lieu dans les jours qui viennent depuis que François Fillon s’y est déclaré ouvert, lors du comité politique des Républicains d’hier soir.

Celui-ci a d’ailleurs conforté Fillon à l’unanimité.

Autrement dit, la pression ne faiblit pas vraiment sur les épaules du représentant des Républicains ?

En effet. L’augmentation quotidienne du nombre de frondeurs, l’imminence de sa mise en examen et l’impossibilité de faire campagne fragilisent de plus en plus François Fillon. Si la situation est particulièrement illisible, il semble bien que nous nous dirigions vers un second tour Macron – Le Pen. Dans une telle configuration, difficile de prédire ce que les électeurs de droite privilégieront, entre leur portefeuille et la sauvegarde de la Nation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s