L’ambassadrice américaine pour les droits des femmes se déclare résolument pro-vie

pennynance-201409120469JR.jpg

La courageuse Penny Nance, nommée par Donald Trump ambassadrice pour les droits des femmes, fait depuis quelques jours l’objet de nombreuses critiques médiatiques pour son attachement à la culture de vie. Elle avait notamment comparé en 2013 l’avortement aux Etats-Unis à un génocide comme pouvait l’être celui de la Shoah.

Il faut dire que son engagement n’est pas nouveau, puisqu’elle a longtemps été la présidente de l’organisation chrétienne des “femmes inquiètes pour l’Amérique”, qui promeut une vision alternative du féminisme, fondé sur le respect des valeurs bibliques défendues par la Constitution américaine, et en particulier le respect de la vie. Comme ambassadrice des droits des femmes, son rôle est notamment de lutter contre les violences faites aux femmes et de promouvoir leurs droits à travers le monde.

Publicités

Le ministère russe de la Défense diffuse des photos des Forces américaines stationnées chez Daesh

daesh usa

Le ministère russe de la Défense a diffusé des images satellitaires d’un camp des Forces spéciales américaines en plein centre du territoire de Daesh dans la région syrienne de Deir ez Zor. Continuer à lire … « Le ministère russe de la Défense diffuse des photos des Forces américaines stationnées chez Daesh »

Un nouvel exemple de racisme anti-blanc aux Etats-Unis

defund-evergreen-state-college-student-mob-punishment-b.jpg

C’est une tradition à l’Evergreen State College, petit établissement de l’Etat de Washington : chaque année, un jour y est marqué par l’absence des étudiants non blancs qui se réunissent afin de discuter du racisme et de l’oppression dont ils sont victimes.

Cette année cependant, ils avaient décidé d’organiser ce rassemblement dans les locaux mêmes de l’école, sommant étudiants et professeurs blancs de quitter les lieux. Continuer à lire … « Un nouvel exemple de racisme anti-blanc aux Etats-Unis »

La politique anti-migratoire de Donald Trump toujours à l’épreuve de la justice

Trump

Décidément, le décret migratoire du président américain peine à être accepté. L’application d’une première version du décret avait déjà été suspendue en février par un juge de Seattle. Le contenu de ce document interdisait temporairement l’entrée aux Etats Unis aux ressortissants de 7 pays musulmans : l’Irak, l’Iran, la Syrie, la Lybie, le Soudan, la Somalie et le Yémen. Continuer à lire … « La politique anti-migratoire de Donald Trump toujours à l’épreuve de la justice »

Les entrées illégales en provenance du Mexique ont chuté aux Etats-Unis

les-usa-verrouillent-la-frontiere-avec-le-mexique

Le service de douane et de protection des frontières états-unien a publié ses chiffres sur les entrées illégales frontalières jusqu’au mois de février. Ils indiquent une baisse sans précédent de la circulation. Selon les contrôles menés, de janvier à février, le nombre de passages illégaux de frontières a diminué de 40%. Continuer à lire … « Les entrées illégales en provenance du Mexique ont chuté aux Etats-Unis »

Baisse de l’immigration clandestine aux Etats Unis

 

les-usa-verrouillent-la-frontiere-avec-le-mexique.jpg

Le décret Trump contre l’immigration clandestine donnerait déjà des résultats, selon le secrétaire d’état américain John Kelly. En effet, les premiers chiffres dévoilés indiquent une diminution de 40% d’interpellations d’immigrés clandestins, passant de 32000 à 19000.  Continuer à lire … « Baisse de l’immigration clandestine aux Etats Unis »

Donald Trump signe un décret migratoire atténué

Trump.jpg 

Un premier décret avait été signé en février par Trump avant d’être suspendu par un juge fédéral.

Celui-ci avait en effet suscité une vaste vague d’indignation et de protestations aux Etats-Unis ainsi qu’à l’étranger. Continuer à lire … « Donald Trump signe un décret migratoire atténué »