La guérilla ethnique s’aggrave

racaille-parisienne1.jpg

C’est le titre d’un article de Guillaume Faye publié par nos confrères de Novopress. Son analyse est que nous avons dépassé le stade de l’insécurité pour en arriver au stade de la guérilla ethnique. Continuer à lire … « La guérilla ethnique s’aggrave »

Le sort dramatique des Blancs sud-africains pauvres

31822D3000000578-0-image-a-35_1456329838805.jpg

Il est des réfugiés dont l’on ne parle pas. Des ONG encouragent, en violation du droit international, des clandestins subsahariens encadrés par des réseaux de passeurs à rejoindre l’Europe en leur fournissant des itinéraires et une aide matérielle. Mais, pour la situation préoccupante des Blancs d’Afrique du Sud, silence… Continuer à lire … « Le sort dramatique des Blancs sud-africains pauvres »

Un nouvel exemple de racisme anti-blanc aux Etats-Unis

defund-evergreen-state-college-student-mob-punishment-b.jpg

C’est une tradition à l’Evergreen State College, petit établissement de l’Etat de Washington : chaque année, un jour y est marqué par l’absence des étudiants non blancs qui se réunissent afin de discuter du racisme et de l’oppression dont ils sont victimes.

Cette année cependant, ils avaient décidé d’organiser ce rassemblement dans les locaux mêmes de l’école, sommant étudiants et professeurs blancs de quitter les lieux. Continuer à lire … « Un nouvel exemple de racisme anti-blanc aux Etats-Unis »

LE NYANSAPO festival, un festival en partie interdit aux blancs

nyansapo

Le festival afro-féministe « Nyasanpo » va se dérouler du 28 au 30 juillet prochain dans l’ancienne sous-station électrique Voltaire, dans le 11e arrondissement. Au programme : des concerts, des ateliers, des tables rondes ou des conférences sur le racisme et le sexisme contre les femmes noires. Rien de choquant en apparence, si ce n’est que certaines zones du festival seraient interdites aux hommes, ou aux blancs. Continuer à lire … « LE NYANSAPO festival, un festival en partie interdit aux blancs »

Bobigny : théatre de graves troubles

bobigny-emeute-theo-incendie-francesoir_field_mise_en_avant_principale

Depuis plusieurs jours, des émeutes au caractère ethniques sous-jacent se déroulent dans la ville de Bobigny.

L’affaire Théo a ses premières conséquences à grande échelle. La semaine dernière, Théo était interpellé de façon musclée par les forces de police. Les médias de propagande se sont immédiatement saisi de l’affaire, dressant un portrait angélique du Théo en question et diaboliques des policiers impliqués. Continuer à lire … « Bobigny : théatre de graves troubles »