Désinformation par sélection de faits et titrage : l’exemple du Télégramme

manipulation.jpg

Un lecteur assidu du journal breton le Télégramme, a compilé les titres des articles relatifs aux clandestins, sur la période de mars 2016 à décembre 2017. Il a ainsi constaté le parti pris du journal dans le traitement médiatique de la déferlante migratoire en Europe. En effet, la novlangue est omniprésente et la formulation toujours en faveur des envahisseurs.

Ainsi les clandestins sont désignés par les termes de réfugiés, sans papiers, mineurs isolés, mineurs étrangers, exilés. Auxquels sont associés le partage, la fraternité, l’accueil, les dons, l’intégration, la solidarité, l’humanité ou le soutien. Ces titres véhiculent une vision angélique bien loin de la réalité du chaos migratoire.

Rappelons que Le Télégramme est subventionné à hauteur de 800 000€ par an par l’Etat. Vous pouvez retrouver l’analyse détaillée sur le site Breizh Info.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s