Le libre journal des sciences et des techniques s’élève contre l’extension de l’obligation vaccinale

vaccin.jpg

Le libre journal des sciences et des techniques est une émission de Radio Courtoisie dirigée par Paul Deheuvels. Vendredi dernier, le 22 septembre, ce libre journal était consacré à l’obligation vaccinale. Paul Deheuvels et ses deux invités ont évalué le projet du gouvernement de contraindre les parents à faire injecter pas moins de 11 vaccins aux enfants avant leurs deux ans. En résumé, une telle couverture vaccinale n’est pas dans l’intérêt des enfants, compte tenu d’une balance déséquilibrée entre les bénéfices et les risques. Continuer à lire … « Le libre journal des sciences et des techniques s’élève contre l’extension de l’obligation vaccinale »

Publicités

Immigration : un rapport alarmant sur les risques épidémiologiques en Europe

immigration maladie.jpg

Un rapport publié en 2014 par la Revue Médicale Suisse alerte sur l’incidence de l’immigration extra-européenne en terme de santé publique Continuer à lire … « Immigration : un rapport alarmant sur les risques épidémiologiques en Europe »

Santé publique : une étude montre la présence massive de pertubateurs endocriniens dans nos cheveux

 

perturbateurs-endocriniens-lobbies.jpg

L’association Génération Futures a surement trouvé le bon filon pour faire parler des résultats de ses enquêtes. Afin de montrer la présence massive de pertubateurs endocriniens  dans nos organismes, ils ont étudiés les cheveux de certaines personnalités liées à l’écologie. José Bové, Yannick Jadot, Nicolas Hulot ou encore Yann-Arthus Bertrand. Ils ont tous donnés quelques cheveux à l’association pour qu’ils soient analysés. Continuer à lire … « Santé publique : une étude montre la présence massive de pertubateurs endocriniens dans nos cheveux »

Santé publique : des traces de perturbateurs endocriniens chez les femmes enceintes

oolution_perturbateurs-endocriniens-cosmetiques

Une étude de l’agence Santé Publique France, publiée mercredi, a retrouvé des traces de perturbateurs endocriniens sur la quasi-totalité des 4.000 femmes enceintes de l’échantillon d’étude.

Les perturbateurs endocriniens sont des polluants chimiques qui perturbent le système hormonal.

Pèle-mèle, on a retrouvé du bisphénol A, des phtalates, un insecticide, des dioxines, etc. « Pour certains, des cancérigènes avérés ou suspectés », selon Santé Publique France. l’Agence ajoute que les femmes enceintes constituent une population particulièrement sensible car « l’exposition prénatale à ces polluants est soupçonnée d’avoir des répercussions sur la grossesse ainsi que sur le développement et la santé ultérieure de l’enfant ».

Deux études ont estimé le coût de l’exposition aux produits chimiques. La première, publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology en mars 2015, chiffre à 157 milliards d’euros par an le coût pour l’Union Européenne. l’Autre, publiée mardi 18 octobre dans la revue The Lancet Diabetes and Endocrinology, estime ce coût pour les Etats-Unis à 308 milliards d’euros.