Quel avenir pour les mosquées radicales ?

prefet-Yvelines-arrete-entrainant-fermeture-mosquee-Sartrouville-jusqu-urgence-notammentdes-preches-radicaux_0_729_486

Le 20 novembre 2015, une semaine après le massacre du 13 novembre au Bataclan, Saïd Djelleb, le président de la Communauté Musulmane des Indes à Sartrouville, expliquait au journal Le Parisien qu’une minute de silence aurait lieu dans sa mosquée. Il voulait dénoncer l’acte barbare pour « montrer la position de [sa] mosquée et éviter que les gens fassent des amalgames ». Il affirmait aussi vouloir que les jeunes prennent conscience de l’acte et du fait que cela n’a pas sa place chez eux.

Deux ans plus tard, la mosquée de Sartrouville ferme cette semaine, en conséquence d’un arrêté préfectoral, a-t-on appris. Continuer à lire … « Quel avenir pour les mosquées radicales ? »

Publicités