Un Prix Nobel de santé diabolisé pour sa liberté d’expression sur les vaccins

53059_IMG_26767_HR.jpg

En 2008, Luc Montagnier, biologiste spécialiste des virus, reçoit le prix Nobel de médecine avec Françoise Barré-Sinoussi. La distinction venait saluer la découverte en 1983 du VIH, le virus du sida. Depuis, il n’a cessé de prendre position publiquement sur des sujets de santé publique. Continuer à lire … « Un Prix Nobel de santé diabolisé pour sa liberté d’expression sur les vaccins »

Publicités