La presse de gauche est désertée même par ses journalistes

obs.jpg

Une fois n’est pas coutume, des militants de gauche sont favorables au licenciement. C’est ce que révèle le grand succès que rencontre le plan de départs volontaires proposé par le magazine gauchiste l’Obs à ses salariés. Continuer à lire … « La presse de gauche est désertée même par ses journalistes »

Publicités