L’investiture de Donald Trump : la grande peur des bienpensants

trump.png

Ça y est ! Il n’est plus le « président élu », mais le président des Etats-Unis en titre, 45ème d’une liste qui débute avec George Washington, élu pour sa part un 30 avril 1789. Alors que la gauche mondiale, complotiste à souhait, avait prédit des débordements de violence, voire des attentats, la cérémonie s’est déroulée selon un impeccable rituel. Quant aux manifestations des anti-Trump, elles n’ont rassemblé que quelques centaines de personnes dans tout le pays. Continuer à lire … « L’investiture de Donald Trump : la grande peur des bienpensants »

Publicités