La désinformation sur les méthodes naturelles continue

methodes-naturelles-regulation-naissance-couple-sexualite-lit-panoramique_homeUne

Le 23 février dernier, la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale s’est fendue d’un communiqué mettant en garde contre le risque des méthodes naturelles. Cette réaction est due aux plaintes déposées en Suède contre l’application Natural cycle, qui enregistre pourtant un taux d’erreur semblable aux pilules oestro-progestatives.

Les méthodes naturelles y sont présentées comme un moyen de retour en arrière, alors même que dans notre société qui recherche de plus en plus la consommation bio, il ne viendrait à l’esprit de personne de manger un steak ayant reçu autant d’hormones que celles contenues dans les fameuses pilules.

Sous l’impulsion de la sage-femme Marion Vallet, une pétition de soutien aux méthodes naturelles a été lancée et est déjà soutenue par plus de 150 professionnels de la santé.

Publicités

Une réflexion sur « La désinformation sur les méthodes naturelles continue »

  1. Bonjour,
    La désinformation ne date pas d’hier, c’est une évidence.
    Mais alors, à partir de quand le mensonge a t-il été introduit dans le monde ?
    Il est des gens naïfs qui croient que l’histoire est le récit exact des faits du passé. Ils semblent ignorer que le monde est, depuis longtemps, régi par le mensonge et que le désordre de la société actuelle en est la conséquence.
    Il est curieux d’étudier comment cet ordre de choses a commencé, quels ont été les mobiles des premières erreurs voulues, et quels hommes, les premiers, ont eu l’audace de les écrire.
    A toutes les époques, il y a eu des partis qui, voulant s’emparer d’un pouvoir auquel ils n’avaient pas droit, ont appuyé leurs prétentions sur une idée, un système, une théorie religieuse ou sociale, qu’ils ont propagée par violence, par fraude ou par ruse ; puis, lorsqu’ils triomphaient, ils avaient soin d’abord d’écrire l’histoire passée, la montrant comme une longue préparation de leur triomphe qu’ils justifiaient par une aspiration des foules existant depuis longtemps.
    Pour répandre l’histoire ainsi écrite, ils créaient un enseignement obligatoire dans lequel ils ne manquaient pas d’avilir leurs ennemis, ceux qu’ils avaient vaincus et qu’ils représentaient toujours comme des barbares ou des gens de mauvaises mœurs. Eux-mêmes se représentaient comme des sauveurs apportant tous les progrès.
    Or, tout cela était mensonge et il importe aujourd’hui de rechercher la vérité cachée, c’est-à-dire le plaidoyer des vaincus, leur véritable état social et moral.
    Suite : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/livres-de-femmes-livres-de-verites.html
    Cordialement.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s