Les fêtes johanniques d’Orléans manipulées par les remplacistes

396px-joan_of_arc_miniature_graded.jpg

L’annonce du choix de Mathilde Edey Gamassou pour incarner Jeanne d’Arc a provoqué de vives réactions. La jeune femme née d’un père béninois et d’une mère polonaise est au cœur d’une dispute entre les tenants d’une ligne identitaire et ceux pour qui les valeurs catholiques sont plus importantes que les origines raciales.

Renaud Camus n’a pas manqué de réagir

S’il réprouve toute insulte contre la Jeanne « Dark » 2018, l’écrivain réintègre cet évènement dans le contexte de changement de population imposé aux Français. Pour lui, ce n’est pas un choix innocent, mais une nouvelle manifestation de la volonté de faire disparaître le peuple français.

Si au nom de l’antiracisme, Jeanne d’Arc pourrait être incarnée par une métisse, pourquoi ne pas permettre à Renaud Camus d’incarner Anne Frank, ou encore à Daniel Craig de jouer Nelson Mandela ?

Dans cette affaire, ceux qui sont coupables de discrimination ne sont pas ceux qui critiquent le choix d’une métisse mais ceux qui ont à dessein choisi cette jeune femme à raison de ses origines raciales et ont rejeté les candidates blanches.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s