L’attentat de Marseille révèle au grand jour les lacunes dans l’expulsion des clandestins

140105-african-migrant-jsw-123p-6606607700

Un rapport édifiant de l’Inspection Générale de l’Administration (IGA), peu analysé par les médias de propagande, est paru après l’assassinat sauvage du 1er octobre. Jean-Yves Le Gallou, ancien membre de cette Inspection, fournit ses propres conclusions à Minute, relayé chez Polémia. Selon lui les responsables d’attentats sont à chercher au plus haut niveau de l’Etat, depuis de nombreuses années.

En évoquant de simples « dysfonctionnements administratifs », nos gouvernants ont trouvé dans le préfet du Rhône, récemment remplacé, un bouc émissaire. 

Pour Jean-Yves Le Gallou, « les expulsions sont quasiment impossibles (…) sur l’ensemble du territoire national ». M. Le Gallou parle également d’un intervalle de 41 heures en fin de semaine pendant lequel les services préfectoraux sont fermés, laissant « forcément des types (…) dans la nature ».

Du fait des augmentations de l’immigration et de la délinquance, les administrations de la Justice et de l’Intérieur sont saturées

Cela a conduit les ministres, via de nombreuses circulaires, à définir des priorités. D’après M. Le Gallou, la priorité « n’est pas l’expulsion des clandestins, c’est le traitement des demandes de permis de séjour. » L’alourdissement considérable des procédures et l’augmentation des droits des immigrés depuis des décennies n’arrangent rien. La Police aux frontières, elle, n’expulse plus grand monde en métropole, de l’aveu de son directeur.

Ainsi, aucune fermeté n’est possible au sein d’un système immigrationniste

Imaginez-vous chers auditeurs la situation très inconfortable des fonctionnaires de guichet, qui de bonne foi veulent se montrer fermes. D’après Jean-Yves Le Gallou, « quand ils ne se font pas engueuler par leurs clients, ils se font engueuler par leur hiérarchie ! » Sans parler des recours dont profitent les étrangers, face auxquels les préfectures sont démunies. En effet, nos impôts financent les avocats des étrangers, via l’aide juridictionnelle, mais ne suffisent pas pour payer des avocats à l’administration.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s