Tchéquie : victoire électorale des conservateurs d’Andrej Babis

le-milliardaire-tcheque-andrej-babis-le-21-octobre-2017-a-pr_3459072

A la tête du parti ANO, ce milliardaire tchèque est arrivé très largement en tête des élections législatives avec 29,6 % des voix exprimés. Il est suivi loin derrière par les libéraux du Parti démocratique civique (ODS), crédités de 11,3%. Puis du Parti pirate, orienté à gauche, qui récolte 10,8 %. Le parti Liberté et démocratie directe (SPD), populiste de droite, arrive en quatrième position avec 10,6% : ce parti qui a les faveurs du Front national réussit là une belle percée. A l’inverse, le parti social-démocrate du Premier ministre sortant Bohuslav Sobotka accuse une chute brutale et n’arrive que sixième, avec moins de 8%.

Le vainqueur de cette élection, Andrej Babis, est surnommé le « Trump tchèque »…

Il a fait campagne sur la lutte contre la corruption, contre l’accueil des immigrés et contre l’entrée de son pays dans la zone euro. Le nom de son parti, ANO, signifie « alliance des citoyens mécontents ». Il a cependant rappelé après sa victoire qu’il ne remettait pas en cause l’appartenance de la République Tchèque à l’Union européenne, qu’elle a rejoint en 2004.

Avec neuf partis qui ont franchi le seuil d’éligibilité de 5%, la configuration de la future coalition que le premier ministre Babis sera chargé de mettre en place est difficile à prévoir.

Deux partis, les libéraux eurosceptiques d’ODS et les chrétiens-démocrates ont immédiatement annoncé qu’ils ne négocieraient pas avec le milliardaire. 

Andrej Babis, 63 ans, est avant tout un homme de pouvoir. Ex-communiste, il a bâti sa fortune avec son entreprise Agrofert, un groupe de plus de 200 entreprises opérant dans l’agroalimentaire et la pétrochimie. Il est aujourd’hui le premier employeur du pays. Le magnat a accumulé, selon Forbes, une fortune de 4,1 milliards de dollars.

Il lançe sont mouvement politique ANO en 2011 et un an plus tard, il investit dans les médias et récupère le groupe Mafra, qui édite certains des journaux les plus lus du pays. Une stratégie d’influence qui s’est révélée payante.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s