Des centaines de bouches à incendie vandalisées par des voyous trouvant la chaleur pesante

 

bouche incendie

Pour se rafraîchir, des petits caïds ont vandalisé pas moins 400 bouches à incendie en France pour se rafraichir. Elles se sont alors transformées en geysers déversant, au frais du contribuable, des milliers de mètres cubes d’eau dans les rues.

Evidemment, les bouches d’incendies et les pompiers n’ont pas été attaqués dans le centre de Paris. Un indice : parmi les communes cités, on trouve Villeurbanne, Bron, Grigny, et plusieurs villes de Seine-Saint-Denis. A Mantes-la-Jolie et Bron, les pompiers et la police venant fermer la vanne ont pris des pierres à la figure, lancée par une centaine de personnes.

Les bobos adeptes de novlangue utilisent le doux euphémisme de « street pooling » ou « piscine de rue » pour décrire cet acte de vandalisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s