Un agriculteur abattu par les gendarmes

agriculteurs

Samedi dernier, deux gendarmes ont ouvert le feu sur un éleveur de bovins alors qu’il leur fonçait dessus en voiture. Une balle tirée en direction du véhicule aurait ricoché, lui sectionnant une artère. Jérôme Laronze, 37 Conans était recherché depuis le 11 mai après avoir tenté une première fois d’écraser des inspecteurs sanitaires.

Les personnes qui le connaissaient le décrivent comme « un homme seul » qui se savait dans le collimateur des services vétérinaires.

La nouvelle, très peu relayée par les médias dominants laisse sous le choc la petite commune de Trivy en Saône et Loire.

Son voisin déclare, accablé : « Je le connaissais depuis tout jeune. C’était un garçon très intelligent, un fort tempérament qui avait du mal à se faire aux règlements. Et au fond, il n’avait pas tout à fait tort. On est submergés par l’administration contre qui il avait une dent. Mais on n’a pas le choix. Ce sont les contraintes de la PAC (Politique agricole commune). Et c’est la DSV (Direction des services vétérinaires) qui doit faire tous ces contrôles. Parfois abusifs ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s