D’Oradour au mémorial de la Shoah en passant par Brahim Bouarram : Macron remporte le grand chelem de l’antifascisme

1017491-emmanuel-macron-et-robert-hebras-g-un-survivant-du-massacre-d-oradour-sur-glane-village-martyr-de-la.jpg

Le cortège des soutiens de M. Macron est désormais aussi long qu’un jour sans pain.

Hier, dans un communiqué commun, le grand rabbin de France Haïm Korsia, le président du Conseil français du culte musulman Anouar Kbibech et le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly, ont ainsi appelé leurs fidèles à voter Macron.

Il faut dire que le candidat de l’oligarchie avait beaucoup mouillé sa chemise dans les jours précédents, se rendant coup sur coup à Oradour sur Glane, au mémorial de la Shoah, au mémorial des martyrs de la déportation et devant la stèle rendant hommage à Brahim Bouarram, jeté dans la Seine en 1995 par des skinheads.

« Monsieur Macron fait la tournée des cimetières, c’est un mauvais présage pour lui » a ironisé Jean-Marie Le Pen. A défaut de contrer son adversaire sur le terrain des idées, le candidat du CAC40 remet en service un logiciel « antifa » usé jusqu’à la corde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s