Christine Tasin condamnée pour islamophobie

tasin.jpg

Le « pas d’amalgame » est décidemment une atteinte à la liberté d’expression.

Lors d’une manifestation du SIEL, Christine Tasin présidente de l’association anti-Islam Résistance républicaine aurait prononcé un discours « islamophobe ». Le tribunal correctionnel de Paris lui reproche d’avoir tenu des propos violents à l’encontre des musulmans, suite à l’attentat de Magnanville. Des paroles susceptibles de provoquer « un vif sentiment de rejet, voire de haine à l’encontre de cette communauté prise dans son ensemble ».

La présidente de l’association patriote Résistance républicaine se voit donc condamnée à 1 000 euros d’amende en guise de dommages et intérêts à la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme). Somme qu’elle devra également verser à la Ligue des Droits de l’Homme. Autrement dit, la justice rémunère les officines antiracistes pour leur travail de délation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s