Mort de Clément Méric : la justice a « écarté une intention de tuer »

Mort-de-Clement-Meric-quatre-skinheads-renvoyes-devant-la-cour-d-assises

L’affaire avait fait les choux gras de la presse bien-pensante : le jeune étudiant à Sciences Po, Clément Méric, était tombé sous les coups d’un groupe de skinheads le 5 juin 2013.

Le décès du militant de dix-huit ans avait été qualifié d’assassinat par Manuel Valls. Le jeune gauchiste avait rapidement perdu se son aura médiatique à mesure que les images des caméras de vidéosurveillance infirmaient la version des faits colportée complaisamment par la presse.

Ainsi, seul le chef d’accusation de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » sera finalement retenu contre les quatre inculpés devant la cour d’assises.

C’est donc une nouvelle baudruche médiatique qui fait pschitt.

Dans la même veine, on se souviendra de l’acquittement spectaculaire de George Zimmermann en 2013, accusé par les médias américains de crime raciste dans une altercation dans laquelle il était, en réalité, victime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s