Salon de l’agriculture: les politiques courtisent le monde paysan

au-salon-de-l-agriculture-hollande-fait-durer-le-plaisir

Le salon de l’agriculture a ouvert ses portes samedi dernier et les fermera dimanche prochain 5 mars. Comme tous les ans, il s’agit pour les agriculteurs et éleveurs de toutes les régions de France et d’Outre-Mer de montrer leurs meilleurs produits et leurs savoirs faire. Et pour les hommes politiques, il s’agit, comme tous les ans, de tenter de se faire bien voir du monde agricole français. Ce n’est pas forcément facile, et tout le monde garde en mémoire le « casse-toi pauvre con » de Sarkozy, qui avait fait très mauvais effet en 2008.

L’enjeu semble particulièrement important cette année.

En effet l’enjeu est important à la fois pour les agriculteurs, qui vivent depuis longtemps une crise morale et financière importante. Il faut rappeler qu’au moins un agriculteur se suicide tous les 2 jours, en France. Les politiques pensent eux à l’élection présidentielle qui aura lieu dans moins de deux mois.

Beaucoup de politiques au Salon donc ?

Oui, les principaux candidats à la présidentielle se sont présentés, marine mardi, Fillon et Macron mercredi, Hamon hier. Marine le Pen s’est fait applaudir et semble particulièrement à l’aise dans le milieu agricole, comme l’a remarqué le président de la Fédération nationale porcine. Fillon a provoqué l’agacement des services de sécurité en décalant sa visite prévue le matin à l’après-midi,

Son agenda semble compliqué en ce moment ?

Oui, mais il a quand même eu du succès.

Et Macron ? 

Macron, en recevant un œuf, a eu la gentillesse ou le mépris de dire « c’est du folklore ». Hamon s’est fait très accessible et a joué le jeu du visiteur normal.

Au-delà de ce tableau rapide, peut-on retenir des différences dans les discours tenus par les candidats ?

Oui, bien sûr. Marine le Pen a insisté sur son projet de politique agricole française. Fillon a évidemment vanté les mérites de la PAC qu’il souhaite maintenir. Macron propose de garantir les prix de vente. Hamon a tenté de montrer que son projet de revenu universel ou de complément de revenu allait tout arranger.

Publicités

Une réflexion sur « Salon de l’agriculture: les politiques courtisent le monde paysan »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s