La restauration de l’église de la Chapelle-Basse-Mer progresse

La_Chapelle_Basse_Mer_Chantier_1_T.jpg

Depuis maintenant 25 ans l’association Mémoire du Futur, présidée par Reynald Secher, restaure une chapelle du XIe siècle et construit un mémorial pour commémorer l’anéantissement et l’extermination de la Vendée en 1793-1794. 

Depuis 30 ans, Reynald Secher a démontré qu’il y avait eu un génocide voulu, planifié, exécuté en Vendée par le pouvoir révolutionnaire. Mais ce génocide reste largement nié en France.

C’est pourquoi Reynald Secher a investi son énergie sur ce projet. Chaque année, une cinquantaine de jeunes participent à ce chantier exceptionnel, pendant 1 mois.

Après l’achat des ruines de la chapelle Saint Pierre-es-Liens, du village de La Chapelle-Basse-Mer en Loire Atlantique, ces derniers ont entièrement restauré celle-ci à l’identique (murs, toit, portes et vitraux). Poursuivant ensuite, ils sont en cours de reconstitution de la sacristie, du cloître, de la salle capitulaire et des bâtiments conventuels de l’ancien prieuré.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s