Un restaurateur victime de l’idéologie anti-raciste

restaurateur-victime-antiracisme

« Les terroristes sont musulmans et tous les musulmans sont terroristes ». L’auteur de ces mots, Jean-Baptiste Debreux, restaurateur à Tremblay en France était jugé hier au tribunal correctionnel de Bobigny pour « discrimination dans la fourniture d’un service en raison de l’appartenance à une religion dans un lieu accueillant du public ».

En août dernier en effet, le restaurateur avait demandé à deux femmes voilées de quitter son restaurant  « Le Cénacle ». Le CCIF, collectif contre l’Islamophobie en France s’était alors mobilisé. Le collectif a déclaré mardi : « Ce procès déterminera si oui ou non, nous acceptions de banaliser l’islamophobie dans notre société ».

Hier, une amende de 5000 euros dont 2500 avec sursis a été requise contre lui. Il risque encore jusqu’à trois ans de prison et 4500 euros d’amende. Depuis, victime d’attaques de toutes parts, l’accusé qui n’était pas présent à l’audience envisage de fermer son restaurant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s