Pétition pour une information juste sur les chaines publiques

medias

Les médias ne sont pas représentatifs de l’opinion de la population française, et ce n’est pas nouveau. 

Notre équipe du mardi vous l’a signalé : sur les matinales des grandes radios, le PS et les « Républicains » pèsent à eux deux 80% des invités, contre seulement 5% pour le Front national, alors même que, dans les urnes, le FN est le premier parti de France.

L’Ojim, l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique, a déjà consacré de nombreux articles sur ce qu’il appelle, « l’aspect monocolore libéral-bobo-progressiste » des télévisions et des radios.

Le problème, c’est que les médias d’Etat, donc financées par l’impôt, sont tout aussi monocolores…

Monocolores libéral-bobo-gauchistes pour ce qui concerne l’audiovisuel public. La pétition rappelle que les télés et radios du régime sont financées par 27 millions de foyers qui, chacun, paient une redevance de 137 € par an. Laquelle représente 85% du budget de France télévisions et presque 90% du budget de Radio France. Rappelons que les médias de l’audiovisuel d’Etat sont régulièrement épinglés par la Cour des comptes, pour leur mauvaise gestion…

D’où la pétition lancée par le Cuspa

Le Collectif des usagers du service public de l’audiovisuel vient en effet de lancer, en ces temps de pré-campagne présidentielle, une grande pétition pour « mettre à l’ordre du jour le pluralisme de l’information du service public ».

Cette pétition rappelle les devoirs des médias du service public : neutralité, objectivité, ou encore représentativité de la pluralité des opinions des auditeurs et téléspectateurs. « Nous n’acceptons plus, affirme le texte de la pétition, que, sur France Inter notamment, journalistes, éditorialistes et humoristes soient à l’unisson. Nous n’acceptons plus que les informations d’Arte prennent la forme d’un militantisme qui promeut l’immigration », ainsi que le sans-frontiérisme, le féminisme à la sauce Femen, ou encore l’écologie des Khmers roses.

Pétition Cuspa en ligne, à signer d’urgence, amis auditeurs. N’hésitez pas, non plus, à jeter votre télé aux orties, si ce n’est déjà fait, et à écouter Radio Courtoisie. En versant à votre radio libre préférée les 137 euros de la redevance de l’audiovisuel, vous ne débourserez en fait que 46 euros

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s