Aulnay-sous-Bois subit une troisième nuit de violences urbaines

policiers-aulnay-sous-bois-manifestations-nique-la-police-arrestations-violences-francesoir_0_field_mise_en_avant_principale.jpg

Dix-sept personnes ont été présentées à la justice hier. Cela fait suite à la mise en examen d’un policier pour viol et de trois de ses collègues pour violences volontaires en réunion sur Théo, 22 ans. Agées de 14 à 24 ans, la plupart de ces personnes habitent Aulnay.

Quelle est l’ampleur des dégats ?

La préfecture de police affirme que c’est déjà la troisième nuit de violence d’affilée. Cinq véhicules ont été brûlés, deux magasins partiellement brûlés, six poubelles incendiées, des véhicules de secours et de police endommagés, selon la préfecture. Les policiers ont fait l’objet de jets de projectiles. Cela montre bien la violence des faits.

La classe politique ne se voilerait-elle pas la face devant cette crise sociale ?

Pour autant, selon le maire Les Républicains d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, nous n’en sommes pas au stade où il y aurait des émeutes. Ce serait simplement des troubles à l’ordre public toujours selon lui. Mais personnes ne peut nier que les émeutes peuvent arriver à tout moment dans un tel contexte. D’autant plus que le département du 93 est une véritable poudrillère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s