Le système politico-médiatique crée des affaires Fillon et Le Pen mais protège Macron

emmanuel_macron-sipa.jpg

Citons le titre de l’éditorial du quotidien « Le Monde », dans son édition datée du 4 février : « Affaires Fillon, Le Pen : une campagne présidentielle dénaturée ». Le journal de propagande du soir est un des plus engagés dans la campagne contre le candidat Les Républicains, avec il est vrai des accusations étayées. S’agissant de l’affaire Le Pen, l’éditorialiste faisait allusion aux remboursements demandés par le Parlement européen à Marine Le Pen. 

Avec une différence de taille : dans un cas, le couple Fillon a perçu les salaires, dans l’autre, le Parlement européen confisque le salaire de Marine Le Pen pour se rembourser des salaires versés à ses assistants parlementaires…

Mais Le Monde pratique volontiers l’amalgame contre ses ennemis idéologiques. En revanche, les médias se gardent bien de chercher des poux dans la tête d’Emmanuel Macron. Pourtant, des questions se posent sur la rectitude du candidat chouchou de l’oligarchie : liens troubles avec le groupe Drahi, auquel il a permis d’acheter SFR et qui lui fournit une partie de son équipe de campagne, concours dans des conditions financières inconnues de la société de stratégie électorale PROXEM qui a directement participé à sa campagne, etc.

Les médias de l’oligarchie se censurent également sur la vie privée de Macron…

Une discrétion tous azimuts, qui concerne aussi bien Macron que Fillon. Le magazine Closer s’est récémment auto-censuré, en retirant de son site un article qui sous-entendait une liaison entre Emmanuel Macron et Mathieu Gallet.

Devançant les interrogations sur une possible « double vie », Emmanuel Macron a cependant démenti publiquement lundi soir cette relation et son homosexualité. 

Un démenti qui ne convaincra pas ceux qui ont remarqué que le candidat favori de l’oligarque Bergé portait deux alliances, l’une jaune, l’autre blanche. Une pratique qui rappelle celle de feu Richard Descoings, qui affichait ainsi discrètement sa double fidélité : à son épouse à la ville, Nadia Marik, et à son compagnon dans l’intimité, Guillaume Pépy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s