Avortement : le délit d’« entrave numérique » a été définitivement adopté

referendum-interdit

Les « Marcheurs pour la Vie » de dimanche dernier auraient-ils marché pour rien ?

A première vue, oui, puisque la loi sur le délit d’« entrave numérique » est passée. Mais ce qu’une loi a fait, une autre pourra le défaire. En attendant, cette loi punit de 30 000 euros d’amende ou de 2 ans d’emprisonnement les sites internet d’information sur l’avortement, dès lors que seront considérées comme exercées, je cite, des « pressions morales et psychologiques » sur une femme cherchant à s’informer sur un avortement.

Les opposants n’ont donc pas été entendus…

Pour les organisateurs de La Marche pour la Vie : « les responsables politiques français méprisent le droit à l’information d’une population de citoyens adultes et raisonnables. Ils bafouent le besoin de la femme de connaître dans toutes ses dimensions l’acte qu’elle se prépare à poser ». Rappelons que 220.000 avortements sont pratiqués chaque année en France.

Pour le régime, il s’agissait d’aller vite

Le PS a en effet publié une « fiche de la réussite » concernant l’avortement et la contraception. En moins d’un an, ont été votés : la prise en charge à 100% du forfait d’avortement, le remboursement intégral des consultations pour avorter, l’accès gratuit et confidentiel à la contraception pour les mineures de plus de 15 ans, la suppression du délai de réflexion d’une semaine prévu pour les femmes enceintes qui envisagent de recourir à l’avortement, ou encore la suppression de la notion de « situation de détresse ».

Prenant la parole dimanche au cours de la Marche, Philippe de Villiers a dénoncé une loi « scélérate et liberticide »

Il a exhorté la jeune génération à la résistance, déclarant : « Nous assistons aujourd’hui à la déshumanisation progressive du monde par l’effacement planifiée du visage de l’homme », et mettant en balance les 200.000 avortements annuels et les 200.000 immigrés qui rentrent chaque année dans notre pays. « Nous sommes à la veille d’un changement de peuplement que nous ne voulons pas » a-t-il alerté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s