La Hongrie porte une voix dissidente en Europe

orban

En effet et ce par la personne de son président Viktor Orban. C’est passé inaperçu dans nos médias mais cela pourra faire un exemple à suivre pour les républiques d’Europe centrale et de l’est qui n’en peuvent plus des migrants. Il prends donc des mesures radicales.

Et quelles sont ces mesures ?

Les demandeurs d’asile, qu’ils soient rentré légalement ou bien illégalement, ne pourront plus se déplacer librement sur le territoire. Ils sont donc systématiquement mis en détention dans l’attente de la réponse pour leur demande d’asile. Cela était le cas déjà jusqu’en 2013 mais la cour européenne des droits de l’homme et l’Union Européenne avaient fait fermer ces camps au nom des fameux droit de l’homme.

Quelles vont être les répercussions en Hongrie d’abord et en Europe ?

Orban se justifie d’une manière simple : « Tout règlement juridique qui facilite les actes de terrorisme doit être modifié dans l’intérêt de notre propre légitime défense ». Il s’est dit conscient que cela « va ouvertement contre l’UE ». Les camps d’internement vont donc être rouverts rapidement. Mais surtout c’est un défi lancé aux institutions prônant l’immigration massive qui pourrait faire office de Jurisprudence. En effet d’autre pays comme la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque pourraient suivre l’exemple Hongrois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s