Un agriculteur perd sa bataille, face à Monsanto

monanto-malades

Il a utilisé entre autres désherbants, le produit phytosanitaire Lasso de Monsanto. Ce pesticide n’a été interdit en France qu’en 2007 pour sa toxicité reconnue.

L’agriculteur a développé à la suite de ces utilisations un cancer de moelle osseuse. Cette maladie a été reconnue par son assurance comme d’origine professionnelle. Soutenu par l’association phyto-victimes, il attaquait donc Monsanto en justice pour défaut d’information sur la dangerosité.

Le tribunal a considéré qu’il n’existait aucun lien de causalité entre l’usage du produit chimique et le cancer de l’agriculteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s