Kant et Platon seraient-ils trop blancs pour être enseignés ?

platon.jpg

La presse anglo-saxonne rapporte qu’un groupe d’étudiants de la renommée Université de Londres mène actuellement une campagne pour détruire l’héritage colonialiste qui resterait dans le centre d’études orientales et africaines.

Selon eux, les philosophes enseignés sont trop blancs et “la majorité des philosophes étudiés devraient être originaires d’Afrique ou d’Asie”.

Sir Anthony Seldon, vice-chancellier à l’université de Buckingham a ajouté : “Que le politiquement correct devienne hors de contrôle est un réel danger. Nous devons comprendre le monde tel qu’il a été et non pas ré-écrire une histoire comme certains auraient voulu qu’elle soit”.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s