Un mariage à Bollène

bompard2

Marie-Claude Bompard, maire de Bollène, est poursuivie pour « discrimination ». Les faits remontent au mois d’aout 2013, quelques mois après la promulgation de la loi Taubira à laquelle Marie-Claude Bompard s’est fermement opposée.

Elle refuse alors de marier un couple lesbien, en invoquant la liberté de conscience qu’avait promis François Hollande en personne devant le congrès des maires de France le 20 novembre 2012, avant de se rétracter… Les deux femmes sont finalement mariées par une adjointe, mais portent pourtant plainte. L’affaire est classée sans suite.

Mais en août 2016, juste avant la prescription de 3 ans, l’association Mousse porte plainte  à son tour pour discrimination, dans le but avoué de donner une leçon à tous les autres maires réticents au mariage homosexuel.

En 2013, l’association des maires pour l’enfance a en effet recueilli 20.000 signatures d’officiers d’état civil ne souhaitant pas célébrer des mariages entre personnes de même sexe. Le tribunal correctionnel de Carpentras a mis sa décision en délibéré au 23 mars prochain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s