« Paroles Non Blanches » : quand le racisme s’invite à l’université

paroles-non-blanches

Une nouvelle fois, seul le Front national a fait entendre sa voix pour condamner la tenue de la conférence « Paroles Non Blanches » au sein d’une université française, conférence où, selon les organisateurs, les « blancs hétérosexuels » ne sont pas les bienvenus.

Dans un communiqué, le Collectif Marianne s’insurge contre cette initiative dans laquelle elle voit « le terrible symbole d’une grave dérive communautariste ». Le Collectif a écrit à Madame Tartakowski, Présidente de l’Université Paris 8, pour lui demander l’annulation de cette conférence qui « n’a pas sa place sur les bancs d’une Université de la République Française ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s