Hollande renonce : la gauche respire

hollande 2.png

« J’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle », a déclaré le président sortant, hier soir, en direct de l’Élysée.

Lors de son allocution qui a duré une dizaine de minutes, François Hollande a fait un bilan assez flatteur de son quinquennat, affirmant n’avoir « qu’un seul regret, c’est d’avoir proposé la déchéance de nationalité, parce que je pensais qu’elle pouvait nous unir alors qu’elle nous a divisés ».

Un aveu symptomatique : en bon apparatchik socialiste, Hollande ne s’est pas demandé ce qui était bon pour les Français et la France, mais ce qui pouvait aller dans le sens du « consensus ».

Invité sur RTL, Emmanuel Macron a été l’un des premiers candidats à la présidentielle à réagir à la non-candidature de François Hollande. L’ancien ministre de l’Economie a tenté de cacher sa satisfaction par des trémolos de circonstance dans la voix. Macron peut en effet espérer engranger les quelques pourcents qui se seraient portés sur Hollande. Selon les derniers sondages, il est en troisième position, loin derrière François Fillon et Marine Le Pen cependant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s