La liberté d’expression à l’assaut du délit d’entrave numérique à l’avortement

 

je-suis-charlie
Crédit : Hélas Zéabond

Sur sa page Facebook, le bien connu journal satirique de gauche Charlie Hedbo reprend le billet du jour du chroniqueur de France Culture avec l’accroche suivante : « pour le droit de défendre n’importe quoi, y compris l’ignoble ».

Guillaume Erner rappelle en effet : « En janvier 2015, nous étions tous Charlie pour défendre le droit à la caricature, au blasphème, en somme pour défendre le droit de diffuser des opinions, même dégueulasses…. Et se battre pour défendre le droit de dire des choses justes et morales, c’est un peu court… ». Merci Charlie et Guillaume !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s