L’incarcération de deux frères d’Adama Traoré entraine des violences

Emeutes Adama Traoré.jpg

« De brèves échauffourées » selon le Monde, des « heurts » selon le Figaro. Les mots sont plus ou moins forts pour décrire les six voitures et le car incendiés,  les 130 gendarmes et l’hélicoptère dépêchés à Beaumont-sur-Oise mercredi soir.

La mort  d’Adama Traoré en juillet dernier, suite à son interpellation avait entrainé des nuits de guérillas. C’est dans un climat tendu, qu’en marge du procès, deux de ses frères se sont illustrés par ces violences policières entrainant leur incarcération.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s