Bon sens pour les uns, dérapage pour les autres : le cas de Jean-Pierre Pernaut

migrants-derapage-jean-pierre-pernaut

Le présentateur du journal de 13h sur TF1 s’est encore illustré jeudi 10 novembre. Dans un sujet, Jean-Pierre Pernaut a effectué la transition suivante :

« Il n’y a plus de place pour les sans-abri mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France ».

Immédiatement accusés de faire le fameux « jeu du Front national », ses propos ont été qualifiés de  « dérapages » par les maîtres censeurs de la presse et des réseaux sociaux.

De notre côté, nous ne boudons pas notre plaisir de voir que la réinformation fait son chemin sur le petit écran.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s